Devenir un bon Jedi, mode d’emploi

Fan ou pas de la grande saga Star Wars, vous n’avez pu manquer la sortie de l’épisode VIII, Les Derniers Jedi, projeté dans la quasi-totalité des cinémas français. Ou alors, c’est que vous vivez dans une galaxie lointaine, très lointaine… Pour l’occasion, voici une liste de conseils non-exhaustifs pour devenir un excellent Jedi dans l’entreprise (la société, pas le vaisseau. C’est dans Star Trek ça, voyons).

articleImage

Apprentissage de la Force

On ne devient pas un bon Jedi du jour au lendemain malgré de bonnes prédispositions naturelles. Tel Luke Skywalker avec son sabre laser, il convient de travailler ses compétences, d’apprendre à les développer pour mieux les maitriser. Imaginez si le jeune Jedi avait manipulé son sabre trop hâtivement et s’était blessé mortellement dès le 4ème épisode ? Cet article n’aurait jamais vu le jour et cela aurait été bien dommage.

Chaque Jedi développe ses propres forces avec plus ou moins de talent. Une fois les compétences maitrisées, il les renseigne avec soin sur son profil Viadeo, que ses collègues Jedi pourront valider. Avoir la compétence « Maîtrise de la Force » confirmée par Yoda, avouez que ça donnerait une certaine allure à votre profil !

Le code d’honneur du Jedi

Une fois armé de nombreuses compétences, il serait facile de basculer du côté obscur. Pour éviter cela, un bon Jedi doit se montrer exemplaire et se plier à un code d’honneur. Dans l’entreprise, il sera autonome, débrouillard et force de proposition. Par exemple, Anakin Skywalker n’avait pas hésité à voler un vaisseau ennemi pour fuir la garde impériale, son fidèle R2D2 faisant office de copilote.

Le bon Jedi de l’entreprise sera honnête et digne de confiance et se comportera de manière professionnelle en toute circonstance. Il fera preuve de maturité et sera d’une rigueur implacable. Non, il ne fera pas des courses d’Hover Bike dans l’Open Space !

Choisir le bon côté de la Force

Le parfait Jedi est évidemment du bon côté de la Force. C’est celui qui tirera l’équipe vers le haut grâce à son enthousiasme et à sa motivation. Grâce à sa bonne humeur et son ouverture d’esprit, il ira toujours de l’avant. Il saura détendre l’atmosphère lorsque cela est nécessaire et reprendre son sérieux ensuite.

Un Jedi qui serait un peu trop en dilettante et qui distrairait trop souvent ses collègues se rapprocherait plus de Jar Jar Binks (le Dingo de Star Wars, en somme) que du bon côté de la Force. Au contraire, un Jedi trop sévère et attiré par les aspérités du pouvoir serait susceptible de passer du côté obscur…

Vous avez tout ce qu’il vous faut pour devenir un excellent Jedi. Maintenant, votre réussite vous provoquez !