En couple au travail ? Attention aux pièges !

Si mélanger travail et sentiment peut en rebuter certains, il n’empêche que près de 30% de couples français se formeraient sur leur lieu de travail*. Pas forcément étonnant puisque c’est là que nous passons finalement le plus de temps, sans parler des pauses déjeuner, des pots entre collègues ou encore des séminaires professionnels qui permettent de tisser des liens plus intimes. Si au départ, on se dit « Chouette, je vais voir ma moitié tous les jours », en réalité, il y a quand même un petit code « comportemental » à suivre pour éviter la rupture amoureuse mais aussi celle de son contrat de travail.

articleImage

Règle numéro 1 : une discrétion à toute épreuve

Vous en êtes aux balbutiements de votre histoire et vous n’avez qu’une envie, c’est de clamer haut et fort votre nouvel amour. Erreur ! Soyez prudent(e), rien ne dit que votre histoire va marcher sur la durée. Attendez donc que les choses soient vraiment sérieuses avant d’officialiser au sein de votre entreprise. Et si, espérons-le pour vous, votre couple est solide et que vos collègues sont désormais au courant, évitez toute effusion de sentiments devant eux. On oublie les « ça va mon cœur ? », les bisous ou papouilles en tous genres, on reste sobre ! Vos collègues vous remercieront.

Règle numéro 2 : pas de confidences ni sur l’oreiller ni au bureau

Julie de la compta vous a confié ses problèmes de couple ? Gardez-les pour vous, votre amoureux(se) n’a pas à le savoir. De façon générale, votre maison doit être un endroit neutre où le travail et ce qui l’entoure ne doit pas interférer. Vous risquez en effet de ne jamais faire de réelle coupure entre le contexte personnel et professionnel. A l’inverse, évitez de raconter les détails de votre relation à vos collègues. N’oubliez pas que vous n’êtes plus un mais deux et que les murs ont des oreilles (dont celles de votre manager).

Règle numéro 3 : on garde ses fantasmes pour la maison

La journée est longue, très longue et vous ne pensez qu’à une chose, retrouver votre moitié pour un câlin à rallonge. Ces escaliers de secours vous font de l’œil, vous vous dites que ça pourrait être drôle et grisant de vous retrouver en cachette au risque d’être surpris. Erreur… qui peut être fatale ! Sachez que vous faire surprendre dans une situation compromettante serait un motif de licenciement sur le champ ! En effet, si depuis 1982, les lois Auroux protègent la vie de couple sur le lieu de travail, l’article 9 du Code Civil indique néanmoins qu’une sanction ou un licenciement peut avoir lieu en cas de relation sexuelle au sein de l’entreprise. Un coup d’eau fraîche sur le visage et hop, vous n’avez plus qu’à patienter jusqu’au soir.

Règle numéro 4 : on reste proche de son équipe

Que vous soyez en couple avec une personne de votre équipe ou non, il est important de ne pas changer vos habitudes. Si vous faisiez vos pauses avec vos autres collègues, continuez à les faire. De même, évitez de faire tous vos déjeuners en couple. Cela ferait ressentir un sentiment d’exclusion à vos collègues et une mauvaise ambiance pourrait rapidement s’installer au risque que ce soit vous qui vous retrouviez avec ce sentiment d’isolement.

Règle numéro 5 : et à sa hiérarchie, on en parle ?

Aucune loi n’oblige à dire à sa hiérarchie que nous sommes en couple avec une personne de l’entreprise mais par souci de transparence et surtout pour éviter les commérages qui peuvent aller très vite, certaines personnes préfèrent officialiser leur relation de couple auprès de leur manager. Celui-ci ne pourra qu’apprécier votre démarche de transparence.

En suivant ces conseils, vous devriez pouvoir gérer votre relation amoureuse comme il se doit. Et si malgré tout, vous faites partie de ces personnes qui préfèrent cloisonner vie sentimentale et professionnelle, vous pouvez toujours demander un changement de poste, voire changer d’entreprise. Alors à défaut de chercher l’amour sur Viadeo, vous pouvez toujours y consulter ses offres d’emploi.

*Agence Care – Etude 2015