L’importance des centres d’intérêt sur votre profil Viadeo

Il est monnaie courante de voir cette petite rubrique apparaître à la fin d’un profil en ligne ou d’un curriculum vitae. Si l’on préfère les dénominations « centres d’intérêt », « activités extra-professionnelles » aux titres désuets « divers » ou « hobbies », cette partie de votre parcours n’est pas à négliger, et voilà pourquoi :

articleImage

Un briseur de glace

Lors d’un entretien, il est rare que le recruteur passe à côté de cette rubrique, surtout si vous y avez ajouté des centres d’intérêt qui attisent la curiosité. Ils lui permettront en effet d’en apprendre un peu plus sur vous et votre personnalité ; de passer au-delà de votre expérience professionnelle. Lorsque le recruteur aborde ce sujet, il donne l’opportunité au candidat de montrer partiellement comment il se comporte habituellement en dehors d’un cadre très officiel. L’entretien prend alors généralement une tournure plus humaine, plus chaleureuse.

« Les centres d'intérêt ne sont ni à négliger ni à surestimer, explique Thomas Brette, recruteur pour Viadeo. Ils peuvent vous permettre de capter l'attention du recruteur si celui-ci y accorde de l’importance. »

Car si vous avez renseigné des centres d’intérêt trop basiques, votre interlocuteur risque de passer à côté. Lorsque vous complétez votre profil Viadeo ou votre curriculum vitae et la partie concernant vos activités extra-professionnelles, souvenez-vous que vous devez vous démarquer des autres. Qu’est-ce qui fait de vous une personne à part entière qu’il serait intéressant de rencontrer ? Si possible, spécifiez des centres d’intérêt originaux qui mettront en valeur votre expérience professionnelle. Attention cependant à ne pas renseigner vos activités qui vous rattachent à une appartenance politique ou religieuse, cela pourrait s’opposer aux convictions de vos contacts et nuire à une éventuelle candidature.

Des qualités insoupçonnées

Les centres d’intérêt semblent de prime abord être en décalage par rapport au reste du parcours professionnel. Pourtant, ils donnent des informations très précieuses aux recruteurs qu’on ne soupçonne pas forcément. Un sport collectif montrera par exemple une certaine capacité à travailler en équipe, la peinture mettra en avant votre côté créatif, etc. Pour un jeune diplômé qui ne bénéficie pas d’une grande expérience professionnelle, ces quelques activités extra-professionnelles lui permettront de mettre en avant d’autres atouts.

Voilà pourquoi il convient de rentrer dans le détail. Vous adorez lire ? Se contenter de mettre « lecture » est insuffisant. Ajoutez les ouvrages qui vous ont permis de vous perfectionner dans votre métier ou que vous jugez importants pour votre développement personnel. Aussi, plutôt que de vous contenter d’écrire « voyages », précisez les lieux que vous avez visités, et pour combien de temps. Un voyage d’un mois aux Etats-Unis prouvera une certaine maitrise de la langue anglaise et une capacité d’adaptation.

Ne négligez donc pas de renseigner vos activités extra-professionnelles. Si vous n’y voyez pas d’intérêt de prime abord, les recruteurs y décèleront des informations importantes. Si vous êtes en manque d’inspiration, découvrez les 6 centres d’intérêt les plus renseignés sur Viadeo !